Utilisation des chélicères
À d'autres fins que celle de manger ..


L'espèce Avicularia metallica correspond à une mygale arboricole.
C'est à dire qu'elle a plutôt l'habitude de vivre "perchée" sur une branche, ou sur une feuille qu'au sol.

- Agée de 10 mois, ma petite metallica se trouve dans un petit terrarium en verre (de 10x10x10 cm).
Mygale arboricole, elle se plait à grimper sur tout ce qu'elle trouve.
Elle utilise donc, entre autres, toutes les parois vitrées de son logement pour se déplacer.
L'humidité (nécessaire) du terrarium rend parfois les parois plus ou moins glissantes.
Et bien, je l'ai vu utiliser ses chélicères pour grimper contre le verre, alors que ses pattes "dérapaient".

- J'ai aussi vu Mylène (B. albo) se servire de ses chélicères pour déplacer des morceaux de tourbes.

Ces observations intéressantes montrent simplement que ces mygales n'utilisent pas seulement leurs chélicères pour se nourrir.
Elles savent que l'aspect mécanique de leurs chélicères peut avoir d'autres utilités que celle de tuer des proies (et injecter du venin).